Concertation locale

Information et concertation

Depuis 2017, les sociétés partenaires informent régulièrement et de manière active les élus et citoyens du territoire par l’intermédiaire de réunions de travail, de réunions publiques et de temps d’échanges individualisés

Série de trois réunions publiques d’information pour présenter le lancement des études du projet de parc éolien :

  • le 23 mars à Ligron
  • le 15 mai à Clermont-Créans
  • le 2 juillet à Bousse

Article Ouest-France du vendredi 17 mai : Le futur parc éolien présenté aux habitants

Mise en ligne du site internet dédié au projet de parc éolien du Pays Fléchois.
Ce site permet une information continue d’un large public et présente les différentes actions menées pour ce projet, les acteurs engagés. Les résultats des différentes études en cours seront également communiquées librement sur cet outil. Enfin, ce site internet donne la possibilité aux citoyens, grâce à l’onglet Contact, de soumettre leur avis, leurs suggestions ou leurs questions aux entreprises partenaires BayWa r.e. et Soleil du Midi.

Publication d’articles dans le Ouest-France, l’Echo Fléchois et le Maine Libre pour annoncer l’installation du mât de mesures des vents sur la commune de Bousse.

Article Ouest-France du 8 janvier 2020 : Un mât de mesures de 120m de haut installé d’ici vendredi

 

Publication d’un article Ouest-France expliquant plus en détail le fonctionnement et l’utilité du mât de mesures installé en janvier 2020 pour un an au minimum sur la commune de Bousse.

Un rappel est fait sur les différents équipements installés pour les mesures météorologiques (mesures de force et direction du vent, de température, de pression, d’humidité de l’air, de précipitation) et les mesures environnementales (microphones à ultrasons pour écouter l’activité des chauves-souris).

Une explication est également faite sur l’importance des mesures de vents dans les études du projet, car ce sont elles qui détermineront les caractéristiques des futures éoliennes, notamment leur hauteur.

Article Ouest France du 8 mai 2020 : Ce que capte le mât de la Garenne des Saars

 

 

Article paru dans le Maine Libre annonçant la fin prochaine du diagnostic territorial des études sur la faune, la flore, le paysage et l’acoustique. Ce diagnostic complet permettra aux sociétés partenaires BayWa r.e. et Soleil du Midi de travailler à la conception du projet final durant l’été.

Une proposition est faite aux élus du Pays Fléchois pour participer au choix de la variante d’implantation finale du projet afin de prendre en compte leurs préconisations avant le dépôt du dossier ficelé auprès des services de l’Etat à la fin de l’année 2020.

L’article rappelle également l’aspect participatif du parc éolien, avec la possibilité pour les habitants, les collectivités et les entreprises locales d’acheter les éoliennes jusqu’à 100% de leur valeur. Cette propriété locale du parc permettra de garantir que les revenus générés par la production d’électricité profite en premier lieu au territoire du Pays Fléchois.

Article Maine Libre du 1 juin 2020 : Parc éolien en Pays Fléchois, un projet présenté à la rentrée

Article paru dans les Nouvelles – L’Echos Fléchois, revenant sur l’historique du projet, le contenu des études en cours et annonçant que la restitution du diagnostic territorial approchant, les porteurs du projet souhaitent présenter ses résultats aux élus et citoyens à la rentrée.

Des détails sont donnés sur la forme d’investissement citoyen qui sera proposé, et sur un accompagnement des collectivités par la Banque des Territoires via un partenariat en place avec BayWa r.e.

Les porteurs du projet réaffirment que les caractéristiques du projet ne sont pas encore fixées, et que des discussions avec les acteurs locaux sont nécessaire pour trouver une solution faisant consensus. Le projet final sera celui minimisant ses impacts sur son environnement.

Article Echos Fléchois du 12 juin 2020 : Projet éolien, sera-t-il revu à la baisse ?

Article paru dans le Journal des Entreprises, rappelant les caractéristiques envisagées pour le parc éolien encore en phase d’études. L’ouverture du capital aux citoyens, collectivités et entreprises est mis en avant.

Article Journal des Entreprises du 12 juin 2020 : Un projet de parc éolien à la Flèche

Du 29 juin au 3 juillet 2020, une campagne d’information a été menée auprès de l’ensemble des riverains de Bousse, Clermont-Créans, Ligron et du nord de la Flèche. Cette campagne a aussi concerné les riverains les plus proches de Villaines-sous-Malicorne ainsi qu’un échantillon d’habitations sélectionnés aléatoirement dans les quartiers urbains de La Flèche.

Au total, ce sont 1349 portes qui ont été contactées, qui se répartissent comme suit :

  • Bousse : 161
  • Clermont-Créans : 534
  • La Flèche (nord) : 64
  • Ligron : 182
  • Villaines : 18
  • La Flèche (centre) : 390

EXPLAIN - Carte de la zone d'étude sociologique

A chacune de ces portes frappées était distribué deux documents :

  • Une lettre d’information revenant sur l’installation et l’utilité du mât de mesures des vents, ainsi que sur la réalisation d’une campagne de mesures acoustique pendant le mois de février.
  • Un coupon d’information sur l’investissement participatif proposé à tous les habitants du Pays Fléchois pour investir dans le projet éolien à sa construction.

Lettre d’information distribuée – juillet 2020

Coupon-réponse d’information sur l’investissement participatif

Cette campagne d’information fut également l’occasion d’offrir un moyen d’expression libre pour les riverains, avec 477 conversations engagées avec les habitants contactés. Ces conversations permettent d’avoir un bon aperçu de l’avis des habitants sur l’énergie éolienne en général et sur le projet éolien du Pays Fléchois en particulier. Lors des conversations libres, les sujets évoqués spontanément par les riverains ont été recensés. Les sujets évoqués le plus grand nombre de fois seront ainsi traités comme étant prioritaires et se verront porter une attention particulière lors de la constitution du dossier d’autorisation environnemental.

Plus de 200 riverains ont accepté de communiquer leur contact courriel ou téléphone afin d’être directement informés des actualités du projet.

Une réunion de restitution du diagnostic territorial complet issu des études s’est comme convenu tenue le 13 octobre 2020. Soleil du Midi et BayWa r.e. ont donc pu restituer les connaissances actuelles des études environnementale, paysagère, acoustique, sociologique et de vent auprès des élus des quatre communes concernées par la zone d’étude du projet éolien.

En concertation avec les élus, les modalités de lancement du Comité Territorial de Concertation ont été actées afin d’instaurer un espace de dialogue entre toutes les parties prenantes au projet et piloté par un médiateur local tiers (Médiation & Environnement).

Compte-rendu de la réunion de restitution des études du 13 octobre 2020

Distribution de près de 1700 exemplaires de la seconde lettre d’information du projet éolien. Cette lettre à été distribuée sur les communes de Bousse, Ligron, Clermont-Créans, Villaines-sous-Malicorne et la partie nord de la commune de La Flèche.

Lettre d’information n°2 – janvier 2021

Zone distribution lettre information n°2

Cette lettre d’information revient sur les avancées du projet au cours du second semestre de l’année 2020 :

  • Finalisation du diagnostic territorial (faune, flore, paysages, acoustique, milieu humain, …
  • Restitution de ce diagnostic auprès des élus locaux le 13 octobre
  • Constitution du Comité Territorial de la Concertation invitant porteurs du projet, élus, associations environnementales, représentants d’usagers et le collectif d’opposants à se rassembler
  • Annonce de la première séance du Comité Territorial de la Concertation en février
  • Éléments de restitution des résultats de l’étude de vent débutée en janvier 2020 (installation du mât de mesure. Le potentiel en vent de la zone est meilleur qu’anticipé au démarrage du projet.

Première séance du Comité Territorial de la Concertation (CTC) le 2 février 2021.

Son compte-rendu complet est disponible publiquement en ligne : Compte rendu de la première séance du CTC – 02/02/2021

Les participants présents :

  • Les porteurs du projet (Soleil du Midi et BayWa)
  • Le médiateur de la concertation (Médiation & Environnement)
  • Les maires de Ligron et de La Flèche
  • La Chambre d’Agriculture de la Sarthe
  • Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE)
  • L’association Sarthe Nature Environnement
  • L’association LPO Sarthe (Ligue pour la Protection des Oiseaux)
  • L’association Clermont-Créans Patrimoine Vivant

Le collectif Sauvons la Garenne des Saars était également invité mais n’a pas souhaité être représenté lors de cette séance du Comité.

Comité Territorial de la Concertation - Séance 1

Cette première séance s’est attachée à présenter les résultats des diagnostics techniques et naturalistes et à apporter des précisions sur le tracé du raccordement électrique et sur le montant prévisionnel des taxes et impôts locaux générés par le parc éolien.

Le compte-rendu complet de la première séance du Comité Territorial de la Concertation sera mise en ligne prochainement sur le site internet.

Article du Maine Libre du 5 février 2021 : ” Le projet éolien entre dans une phase de concertation “

Article du Ouest-France du 4 février 2021 : ” Projet éolien : un comité de concertation se réunit pour renouer le dialogue “

 

 

Projet territorial

Investissement participatif

Après la mise en service du parc éolien du Pays Fléchois, le capital de sa société d’exploitation sera ouvert jusqu’à 100% aux différentes parties prenantes du territoire d’accueil : collectivités, habitants, entreprises locales, SEM territoriales, fond régional, Banques des Territoires ou encore autres investisseurs locaux. L’opportunité est ainsi offerte aux acteurs du territoire d’accueil de devenir associés du parc éolien. Cette démarche s’inscrit dans une volonté des sociétés BayWa r.e. et Soleil du Midi d’ancrer davantage le projet dans son territoire d’accueil.

Article Greenunivers : BayWa prêt à ouvrir 100% du capital de ses projets aux territoires

Schéma de répartition d'un investissement territorial éolien

Schéma d’un exemple répartition possible pour un investissement territorial à hauteur de 100% du capital d’un projet éolien

Investissement participatif pour les collectivités

Les collectivités locales (communes, intercommunalités, syndicats d’électricités, …) se verront proposer un investissement . Cet investissement correspond à un véritable achat du capital du projet, les collectivités devenant alors actionnaires du parc éolien et ayant ainsi le contrôle de sa gouvernance et des revenus issus de la vente de l’électricité. Cet investissement se veut de long terme, les collectivités seront propriétaires du parc éolien sur toute sa durée de vie, entre 20 et 25 ans.

BayWa r.e. fera profiter aux collectivités de son partenariat signé en 2019 avec la Banque des Territoires, filliale de la Caisse des Dépôt en charge du financement de projets publics locaux. Ce partenariat assurera le soutien de la Banque des Territoires envers les collectivités en leur apportant toute l’expertise technique et administrative nécessaire pour la structuration de l’investissement (création d’une SEM, procédure d’apport de capital, …). Si les collectivités n’ont pas les fonds nécessaires pour le rachat de 100% du capital du parc éolien, la Banque des Territoires s’engage à les aider en co-finançant jusqu’à 49% de l’investissement global, la Banque des Territoires s’imposant de rester actionnaire minoritaire des projets.

Avec cet investissement des collectivités, le projet éolien du Pays Fléchois ambitionne d’être un véritable projet local et collectif. Les richesses de la ressource en vent exploitée localement sont entièrement restituées à son territoire d’accueil, pour être réinvestis localement et profiter à tous ses habitants.

Fiche résumant l’investissement participatif proposé aux collectivités

Investissement participatif pour les citoyens

Les citoyens pourront eux aussi investir dans les futures éoliennes, afin de profiter directement des revenus générés et d’avoir un accès aux informations et à la gouvernance du parc éolien.

Contrairement aux collectivités pouvant investir sur de longues durées (20 à 25 ans de durée de vie), les citoyens se verront proposer un modèle d’investissement plus souple et simple à réaliser pour devenir obligataire du parc éolien. L’investissement des citoyens sera ainsi :

  • Avantageux : avec un taux d’intérêt annuel net de 3 à 5%
  • Sécurisé : les obligataires citoyens sont rémunérés en priorité avant les collectivités actionnaires
  • Fiable : l’investissement se fait après la construction du parc éolien, une fois tout risque éliminé
  • Flexible : la durée de l’investissement peut varier de 1 à 7 ans renouvelables, avec possibilité de retirer son épargne chaque année
  • Accessible : l’investissement minimal est abaissé à 50€

L’ensemble des obligataires citoyens pourront élire un représentant qui siégera aux côtés des actionnaires lors des conseils d’administration du parc éolien. Cela permet aux citoyens obligataires d’avoir accès à la gouvernance du parc aux côtés des collectivités.

L’investissement sera ouvert sur une plateforme d’investissement participative sur internet, simple d’utilisation. Pour les citoyens intéressés par un investissement dans le projet, un accompagnement sera proposé en amont de la construction du parc afin de répondre à toutes les questions posées.

Les personnes intéressées sont d’ors et déjà invitées à se faire connaître en adressant un courriel à l’adresse contact@parc-eolien-paysflechois.fr. Des informations plus précises pourront alors être communiquées, et à terme un accompagnement pourra être proposé pour un regroupement des citoyens sous forme d’association de préfiguration à l’investissement participatif peu avant la construction du parc éolien.

Fiche résumant l’investissement participatif proposé aux citoyens

 

 

Vente locale d’électricité

Une vente locale d’électricité sera proposée aux riverains les plus proches du futur parc éolien du Pays Fléchois. En souscrivant leur contrat d’achat d’électricité directement auprès du parc éolien, les riverains pourront bénéficier d’un tarif d’achat préférentiel de leur électricité.

Plus de détails concernant cette offre de vente directe d’électricité seront précisés à un stade plus avancé du développement du projet éolien. En attendant, nous vous invitons à aller voir un exemple concret de mise en place de cette offre sur le parc éolien de Plésidy, en Bretagne.

Icone éolienne

Une question ?

Retrouvez nos réponses aux questions les plus fréquentes ou bien contactez-nous directement.
Nous serons heureux de discuter avec vous du projet éolien du pays Fléchois.